Acid Arab a composé la playlist idéale pour aller voir l’expo sur les Arts de l’Islam

Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Aiman Saad Ellaoui
Le 13.12.2021, à 17h14
03 MIN LI-
RE
©Aiman Saad Ellaoui
Écrit par Cécile Giraud
Photo de couverture : ©Aiman Saad Ellaoui
0 Partages
Jusqu’au 27 mars 2022, tout comme 18 autres musées français, le Musée d’Art et d’Histoire Paul Éluard de Saint-Denis accueille l’une des 18 expositions nationales, “Arts de l’Islam. Un passé pour un présent”. Reportage profane et dévot, avec Acid Arab en BO.

18 expositions dans 18 villes, 180 pièces. C’est le projet colossal que préparent depuis dix ans le Louvre et la Réunion des musées nationaux – Grand Palais. Intitulée “Arts de l’Islam. Un passé pour un présent”, l’opération-évènement a pour ambition d’ouvrir le regard sur la culture islamique et ses influences internationales. Totalement gratuite, accessible à tous·tes et immersive, elle a répartie ainsi 180 trésors centenaires dans 18 musées de France.

À cette occasion, Trax a donc demandé à Acid Arab de concocter une playlist Refresh spéciale, à écouter pendant l’exposition. On s’est également rendu·e·s à Saint-Denis, au Musée d’Art et d’Histoire Paul Éluard, pour découvrir ces fameux trésors islamiques. En attendant de vous y croiser, on vous partage les 5 oeuvres qui nous ont le plus marqué. À vos casques.

1 – Verseuse
Inde, 18e siècle

Réalisée en feuilles d’argent dorées et ciselée, cette verseuse incrustée de turquoises et d’émail est typique des productions indiennes du 18e siècle. En témoignent le dense décor animal et végétal, enfermant sous ses médaillons d’autres trésors emprisonnés dans du verre. On retrouve également de grandes influences Iraniennes (bec verseur en forme d’animal) et Européennes (fleurs artificielles inspirées des communautés chrétienne d’Inde).

  • À voir en écoutant “Man Dole Mera Tan Dole” – Lata Mangeshkar

2 – Clef de la Ka’ba
Egypte, 14e ou 15e siècle

C’est la pièce la plus précieuse de l’exposition. Cette imposante (34 x 10,3 cm) clé ouvre l’un des portes de la Ka’ba, le monument cubique situé au centre de la Mecque. C’est le sultan syro-égyptien mamelouk Faraj Ibn Barquq qui l’offrit au 15e siècle. Elle fut ensuite remise aux sultans ottomans avant d’atterrir dans une collection privée au 19e siècle.

  • À voir en écoutant “Allah Ya Mawlana” – Rachid Gholan

3 – Poignard d’apparat
Iran, 19e siècle

Fait d’ivoire taillée et de métal, ce poignard très incurvé révoque le raffinement de la cour de la vie à la cour d’Iran qajar. Deux inscriptions l’une persane et l’autre en arabe, souhaite la conquête à celui qui porte la lame à sa ceinture.

  • À voir en écoutant “Dancing Path Chaos” – Gabrielle Roth et The Mirrors

4 – Princesse se délassant dans un jardin
Iran, 19e siècle

Cette peinture de gouache sur papier collé et carton donne un coup de pied aux préjugés sur l’islam : une femme de l’aristocratie iranienne y est représentée, se prélassant tranquillement dans son jardin. Elle écoute du tar, on lui propose du tabac et du thé… ses serviteurs ont réunis tout le nécessaire à sa détente. Son chemisier transparent laisse apparaître sa poitrine et témoigne autant que les plaisirs évoqués plus haut l’art de vivre de la dynastie des rois qajars au 19ème siècle.

  • À voir en écoutant “Come to me” – Dalal Abu Amneh et Al-Bustan Takht

5 -Transit
Vidéo, 2011

Réalisée en 2011 par Halida Boughriet, cette vidéo de 11 minutes nous invite à contempler la danse si reconnaissable des étourneaux. Dans un mouvement de caméra continu, le ciel d’Istambul défile sur les voix off de sans papiers. Le document invite alors le spectateur à réfléchir à “migration”, mot français employé aussi bien pour définir ce phénomène saisonnier que pour décrir le départ des populations. La nostalgie ressentie lors d’un voyage transparaît dès les premières minutes de visionnage. Cet unique sentiment triste et heureux de l’éloignement porte un nom chez les lusophones : saudade.

  • À voir en écoutant Istiqlal, Pt.2 – S DIAMAH
01

Musée d’Art et d’Histoire Paul Eluard de Saint-Denis
22 bis rue Gabriel Péri, 93200 Saint-Denis

L’exposition Arts de l’Islam. Un passé pour un présent” est disponible jusqu’au 27 mars 2022. Toutes les informations sont à retrouver sur le site internet dédié. Les 18 expositions sont en entrée libre.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant