Accusé d’agression sexuelle, le DJ Erick Morillo s’est rendu à la police

Écrit par Maxime Jacob
Photo de couverture : ©D.R.
Le 07.08.2020, à 12h04
02 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Maxime Jacob
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Le DJ star colombo-américain, révélé en 1993 avec « I Like To Move It », aurait agressé une femme dans sa résidence de Miami en décembre dernier.

La chaine d’information américaine Local 10, qui couvre l’actualité de l’État de Floride, révèle ce vendredi 7 août que le DJ colombo-américain Erick Morillo, star de la house, a été incarcéré pour agression sexuelle. Les faits remonteraient au mois de décembre 2019 et se seraient produits au domicile du DJ, à Miami.

Selon la plaignante, Morillo lui aurait proposé ainsi qu’à une autre femme de passer chez lui à l’issue d’une fête privée. Après avoir refusé des avances sexuelles de la part du DJ, elle affirme avoir été droguée et s’est alors rendue dans une chambre pour dormir. Elle déclare ensuite « s’être réveillée nue sur le lit, avec M. Morillo debout sur le côté du lit également nu », selon le rapport de police.

Morillo, qui avait jusqu’ici nié en bloc les accusations, s’est finalement rendu à la police accompagné de son avocat, après qu’un test ADN s’est révélé positif.

Erick Morillo, 49 ans, est un DJ star de la house new yorkaise. Il s’est fait connaître au début des années 1990 au sein de la formation Reel 2 Real, notamment grâce au single « I Like to Move it », paru sur le légendaire label Strictly Rhythm. Il est par la suite devenu une figure d’Ibiza et des Winter Conventions de Miami, collaborant avec P Diddy au détour des années 2000 et devenant un visage très grand public de la house américaine.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant