À voir : une jeune photographe allemande immortalise la magie de Detroit en noir et blanc

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Marie Staggat
Le 14.11.2019, à 16h46
02 MIN LI-
RE
©Marie Staggat
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Marie Staggat
Qu’est-ce qui a poussé une Allemande tout juste sortie de la fac à prendre l’avion pour la première fois de sa vie et traverser l’océan pour se poser à Detroit, une ville qu’on lui décrivait comme pauvre et mal famée ? Marie Stagatt, auteur du livre de photos 313ONELOVE, n’a pas vraiment de réponse, à part sa curiosité et son amour de la techno, développé au Tresor Club à Berlin.

Cet article a initialement été publié en avril 2016 dans Trax n°191, disponible sur le store en ligne.

« Dans l’avion, j’étais excitée à l’idée de rencontrer tous ces gens, mais je me demandais si l’on allait me voler mon appareil photo dans la rue. J’avais peur, mais rien de tout ça n’est arrivé. Et la ville n’avait rien à voir avec ce qu’en disaient les médias. Bien sûr, certains endroits sont pauvres et vides, il y a toujours des immeubles à l’abandon, des maisons incendiées laissées telles quelles, mais pour moi, c’est quand même beau. Je n’ai pas ressenti de tristesse, mais une forme d’énergie. À Detroit, tout le monde, et surtout les artistes, doit se battre pour obtenir quoi que ce soit, surtout après la faillite industrielle des 90’s, tous ces gens qui ont perdu leur job. La plupart ne possèdent rien, mais ils parviennent à créer quelque chose à partir de rien, et à mes yeux, c’est ce qu’il y a de plus beau.

01

Tous les bénéfices tirés du livre serviront à financer des projets pour les enfants et adolescents de Detroit, parce qu’ils n’ont rien là-bas, surtout en banlieue. Tout est concentré dans le centre-ville. Detroit, ce n’était que de l’amour pour moi. Ils m’ont reçu les bras ouverts et je veux leur rendre un peu de ce qu’ils m’ont donné, ne pas juste être cette fille européenne venue faire un reportage. C’est une cité très créative et j’aimerais leur donner la chance de faire grandir leurs talents et l’opportunité d’apprendre quelque chose. Six ans après mon premier voyage, je vois pas mal de choses qui se créent dans différents domaines artistiques, ça démontre que Detroit est en train de fleurir à nouveau. »

313ONELOVE de Marie Staggat (320 pages, 75 €) est disponible dans les magasins Carhartt Wip.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant