À voir: Le collectif ghanéen SuperJazzClub examine le sentiment de colère dans le clip doux et violent de “MAD”

Écrit par Clarisse Prevost
Photo de couverture : ©David Nana Opoku Ansah
Le 23.06.2022, à 17h54
02 MIN LI-
RE
©David Nana Opoku Ansah
Écrit par Clarisse Prevost
Photo de couverture : ©David Nana Opoku Ansah
0 Partages
SuperJazzClub vient de sortir le clip cathartique de leur morceau “MAD”, entre bossa nova et indie.

Après avoir sorti les singles “Cameras” et “Jungle” en 2021, le collectif ghanéen SuperJazzClub revient avec le morceau “MAD”, dont la première démo a été composée lors d’un séminaire créatif de deux semaines. Sur une pacifique production de bossa nova est abordé le thème de la violence née du sentiment de colère, “brève folie” selon le philosophe stoïcien Sénèque.

Formé à Accra (Ghana) en 2018, le SuperJazzClub est composé d’artistes aux talents multiples (producteurs, cinéastes, DJ) et compte parmi ses membres ; BiQo, Øbed, Seyyoh, Tano Jackson, Joey Turks, Ansah Live et Gloria Dennis avec Anthony Orleans-Lindsay, Oliver Nortt, Abena Adu et Gloria Dennis, qui a réalisé le clip qui accompagne la sortie. On y observe un groupe d’amis menant des vies marginales caractérisées par le crime, la violence et la drogue. Et alors qu’ils font preuve d’une totale insensibilité à l’égard d’autrui, c’est l’amour que chacun se porte qui leur est remède.

On vous laisse les suivre sur les réseaux.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant