À voir: Le ballet marseillais (LA) HORDE sera en tournée à Paris en ce mois de mai

Écrit par Clarisse Prevost
Le 03.05.2022, à 15h51
02 MIN LI-
RE
Écrit par Clarisse Prevost
0 Partages
(LA)HORDE, avec le Ballet national de Marseille nous prépare un programme riche, varié et novateur pour leur tournée parisienne.

Le Ballet national de Marseille – dirigé par (LA)HORDE – rythmera tout le mois de mai parisien. Du jeudi 19 au dimanche 22,  (LA)HORDE présentera dans le cadre de la programmation hors les murs du Théâtre de la Ville un programme composé de  trois pièces pensées par la chorégraphe et artiste portugaise Tânia Carvalho :  Xylographie (20min) ; As If I Could Stay There For Ever (10min) ; One Of Four Period In Time (Ellipsis) (20min). 

Du mercredi 25 mai au samedi 4 juin, aura lieu dans l’Espace Cardin la soirée Roomates, six pièces courtes de (LA)HORDE qui connecteront hyper-réalisme et minimalisme en mêlant expression corporelle et ré-interprétation d’oeuvres chorégraphiques. Le collectif(LA)HORDE présentera deux pièces – un extrait de Room With A View et une nouvelle chorégraphie Weather is sweet. À leurs côtés, deux créations – Oiwa de Peeping Tom et Grime Ballet (danser parce qu’on ne peur pas parler aux animaux) de Cecilia Bangolea et François Chaignaud, inspirée par la musique Grime (on vous parlait notamment d’une exposition qui y est dédiée et qui aura lieu à Londres cet été) – et deux reprises : Concerto de Lucinda Childs et Les Indomptés de Claude Brumachon et Benjamin Lamarche.

Rendez-vous du lundi 23 mai au mercredi 25 aux Abbesses pour la représentation de To Da Bone, oeuvre qui traite de la jeunesse contemporaine, ses révoltes et le rôle des réseaux sociaux comme outil d’opposition.

Enfin, le lundi 30 mai 2022 sera consacré à Marry Me in Bassiani dans la salle des Nymphéas à l’Orangerie. Cette représentation chorégraphie traduit la révolte des jeunes géorgiens lésés par les forces de l’ordre lors de moments festifs. Elle a donc pour but d’exprimer – par la danse – la revendication pacifique de cette jeunesse en quête de liberté, brimée par un état conservateur, dont on vous parlait dans cette article.

Pour retrouver toute la programmation de leur tournée, rendez-vous sur le  site du Ballet national de Marseille

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant