À voir : DJ Pone sort un clip futuriste sur la nuit et la fête réalisé avec une IA

Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
Le 13.12.2022, à 10h34
03 MIN LI-
RE
©D.R.
Écrit par Flora Santo
Photo de couverture : ©D.R.
0 Partages
Le producteur français DJ Pone est de retour avec un nouveau single “Paradis”. Le clip, réalisé par l’artiste Neb grâce à l’intelligence artificielle, explore les plaisirs et les travers d’un quotidien désenchanté rythmé par la danse, la fête et la nuit dans un monde dystopique.

Ancien membre du groupe Birdy Nam Nam, multi-titrés des championnats DMC et ITF au début des années 2000, DJ pour Svinkels, Casseurs Flowters ou encore Suprême NTMDJ Pone était de retour en septembre après une absence de quelques années avec le morceau “Remède”, en collaboration avec les rappeurs Gringe et Georgio. En novembre, le producteur français sortait un nouveau single, “Paradis”. 

“Paradis” est un morceau envoûtant et sombre qui évoque les hauts et les bas du monde de la fête et explore la façon dont on peut s’y perdre. Le personnage dont il est question se sert de la fête comme échappatoire à un quotidien morose mais semble ne plus y trouver d’exaltation. « Il y a vachement de tristesse dans ce morceau et beaucoup d’espoir aussi : ça parle de la perdition, d’un moment où tu t’oublies complètement, notamment dans le monde de la nuit » explique DJ Pone qui, après une vingtaine d’années à avoir exercé comme DJ, perçoit la nuit comme « un monde un peu à part, où tu peux te perdre assez rapidement ». 

Pour la réalisation du clip, DJ Pone s’est entouré de l’artiste Neb qui a créé les animations grâce à des intelligences artificielles. Dans une ville à la croisée entre Paris et Gotham City, on peut voir une version animée de DJ Pone déambulant, désabusé, entre sa vie quotidienne, son canapé, les bars et les soirées. L’ambiance futuriste cyberpunk mêlée au design futuriste de l’IA, en partie inspiré du clip “Shadrach” des Beastie Boys, donne un clip dystopique qui se mêle parfaitement aux paroles mélancoliques de la chanson. 

Pour réaliser ce clip, Neb s’est servi des logiciels open source Disco Difussion et Stable Diffusion. « J’écoute dans un premier temps la musique puis je commence à prendre note des images qui me viennent à l’esprit et je le mets par écrit. Ensuite, je fragmente en différentes séquences, j’affine l’écriture, je commence à la tester sur des images pour chaque scène et à partir de là j’affine le style graphique puis je lance une première génération complète » détaille l’artiste. « C’est énormément de paramétrage, ça demande beaucoup de tests. Il n’y a qu’en testant qu’on arrive à construire. » Une vingtaine de versions ont été réalisées avant d’arriver au résultat final. 

Pour réaliser le personnage de DJ Pone, notamment, Neb a entraîné l’intelligence artificielle à partir d’une sélection de photos du producteur. « Pour construire son propre modèle il suffit de sélectionner correctement quelques photos et d’entraîner l’IA pendant plusieurs heures. À partir de ça, l’IA apprend le concept qu’on lui a donné et devient capable de le recréer de manière différente par rapport à ce qu’on lui demande. » décrit-il, avant de conclure : « Ça ouvre la porte à énormément de possibilités, on peut vraiment aller dans tous les styles graphiques possibles. Clairement, toute l’industrie va être bouleversée. »

On vous laisse découvrir le clip juste ici :

Le 16 décembre prochain, DJ Pone sortira un EP de remix incluant deux remixes de “Remède” par Tony Romera et Basstrick ainsi que deux autres remixes de “Paradis” par UZ et Romain Garcia.

0 Partages

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant