À Paris, un collectif inaugure la “journée de la teuf” et vient poser du son au pied de la Tour Eiffel

Écrit par Camille Andrieu
Le 13.04.2018, à 11h08
02 MIN LI-
RE
©DR
Écrit par Camille Andrieu
Le Samedi 19 mai 2018, rendez-vous sur la place Joffre au pied de la Tour Eiffel pour profiter de la Journée de la Teuf – dédiée, comme son nom l’indique, à l’univers de la free party.


« On ne souhaite pas avoir de revendications politiques, on est juste des passionnés qui veulent continuer à organiser et transmettre la passion de la techno. » Organisé par le jeune collectif de passionnés Rudmo Squad, en partenariat avec Le Festival de l’Engagement, cet évènement cherche à améliorer l’image de la free party auprès des institutions officielles et de l’opinion publique ; une manifestation festive, pacifique et revendicative contre la répression dont la free est victime depuis l’amendement sur la loi Mariani en 2001, interdisant l’organisation de regroupements festifs amateurs improvisés. « Pour nous, la free est un lieu d’expression pour tous, et il est injuste de nous priver de ça », affirme le collectif.

Durant cette manifestation seront mis à disposition des ateliers de fabrication de caissons ou d’initiation au live machine. Des projections de films sur l’histoire et les valeurs de la free party auront lieu. Conférences seront organisées pour discuter de la place de la free party dans le paysage culturel français. Enfin, une association de réduction des risques tiendra un stand dans l’objectif de sensibiliser le public de la free, mais aussi de prouver l’engagement des teufs à l’encontre des drogues et leurs conséquences néfastes sur la santé des usagers. « Ce qui est dommage, c’est que la free n’est connue majoritairement qu’à travers les faits divers, liés aux problèmes d’orga’ ou de consommation de drogues, et les gens passent à côté de la richesse qu’elle constitue. » Et pour la musique, une façade de 15kW et des artistes emblématiques de la culture tekno tels qu’Enko, LingLing, Johnfaustus et Lucas RHT se chargeront de faire danser la foule durant toute la durée de la manifestation.

Libre et gratuite pour tous, cette Journée de la teuf nécessite tout de même financement. Dans son optique de partage et d’ouverture, un système de crowdfunding a été mis en place pour qui voudra participer et aider l’ensemble des bénévoles (artistes et encadrants) à produire la teuf.

Pour plus d’informations, pour partager vos idées ou pour participer financièrement, rendez-vous sur la page de l’événement.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant