À Florence, on peut échanger ses vinyles contre des pizzas. Sérieux ?

Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Vetta/Getty
Le 22.07.2020, à 12h00
02 MIN LI-
RE
©Vetta/Getty
Écrit par Trax Magazine
Photo de couverture : ©Vetta/Getty
Mieux que le paiement sans contact, il est désormais possible de se faire offrir une délicieuse pizza en échange de quelques disques vinyles.

Ses inventeurs ont décidé d’appeler ça le vinyl coin. À Florence, la pizzéria Melloo lancée il y a tout juste un an propose en effet à ses clients de régler leurs pizzas d’une manière un peu absurde. Le principe paraît simple : au moment de payer l’addition, plutôt que de sortir la carte bleue, le client peut choisir de donner des vinyles dont il veut se débarrasser.

Mais les choses sont en réalité un peu plus complexes qu’un simple système de troc. À partir des critères d’évaluation du site Discogs.com, le restaurant évalue en effet la valeur des disques et propose au client de ne payer que la différence. Et si les vinyles valent plus que le prix du repas ? La pizzéria propose alors aux clients un bon à utiliser lors de leur prochaine visite.

L’idée astucieuse vient de Massimo Mauceri, propriétaire de la pizzéria et passionné de musique, qui semble bien avoir trouvé le moyen idéal pour augmenter sa collection de disques tout en évitant à certains de s’encombrer de vinyles qu’ils n’écoutent pas. Depuis la fin du confinement, le concept semble même plus en vogue que jamais : « On a observé un grand optimisme après le Covid-19. Jusqu’à présent, nous avons évalué 250 disques vinyles. Nous en avons repris 35 d’une valeur moyenne de 4 euros et pour une remise totale de 140 euros. La meilleure affaire, pour l’heure, a été l’acquisition d’une bande originale des Blues Brothers », explique Massimo Mauceri à Konbini Food. De notre côté, on préfère en tout cas mourir de faim plutôt que de donner nos vinyles.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant