À écouter d’urgence : un mix illuminé dédié à Jeanne d’Arc par la moitié de Sexy Sushi, Rebeka Warrior

Écrit par Camille Andrieu
Photo de couverture : ©Hermann Anton Stilke (huile sur toile)
Le 17.04.2018, à 15h23
02 MIN LI-
RE
©Hermann Anton Stilke (huile sur toile)
Écrit par Camille Andrieu
Photo de couverture : ©Hermann Anton Stilke (huile sur toile)
Rebeka Warrior revient avec le deuxième volet de sa série de mix Follow The Leader, et s’inspire désormais de la célèbre pucelle d’Orléans Jeanne d’Arc pour créer un univers dark et intense, aux sonorités à la croisée du Moyen-Âge et de l’ère industrielle.

Après avoir dédié le premier volume de la série de Follow The Leader au gourou Raël, Julia Lanoë, alias Rebeka Warior, vient de diffuser son deuxième volet. Elle célèbre cette fois-ci le mysticisme et rend hommage à Jeanne D’Arc. La pucelle d’Orléans, après avoir entendu la voix de Dieu et mené les troupes françaises vers la victoire lors de la guerre de Cent Ans, avait été brûlée sur un bûcher pour « hérésie ». Cette suite de mixes initiée par la moitié de Sexy Sushi s’intéresse au parallèle entre la figure du DJ et certains leaders emblématiques, parfois controversés, qui dominent les foules et en font une horde synchronisée de fanatiques euphoriques et obéissants.

Accompagnée par Manu Le Malin dans un mix qui mêle dark techno et ambient très sombre, Rebeka Warior y inclut une narration, telle une prière dans un livre audio paradoxal et surprenant rythmé par les pleurs de Jeanne d’Arc, les bruits de tronçonneuses, et les murs de pierre glacés. Violent et enfantin, ce mix dominé par une dark techno plus ou moins sévère nous emmène dans la douleur, la brutalité, mais aussi dans le fantasme et l’imaginaire médiéval parfois anachronique. Le rythme y est lent, lourd, et nous hypnotise dans une ambiance fantomatique, mystérieuse, puis accélère jusqu’à nous mener à la dernière comptine. L’intervention de Manu Le Malin et le morceau « Grief, Dance To Death », composé pour le dernier album de Madben Fréquences – sorti sur Kompakt le 6 avril dernier – avec Rebeka Warrior, sonne l’apothéose de cette histoire, qui finit tragiquement sur la mort de Jeanne d’Arc. Geôliers, pleurs, amour, Dieu, massacre, ingénues, prières et bûchers sont au programme.

Vous pourrez retrouver l’artiste lors de la prochaine Shemale Trouble le 28 avril qui aura lieu à l’Officine.

Tracklist :

1. Robert Bresson – Le Procès de Jeanne d’Arc [composée par Francis Seyrig]
2. Serge Regiani – Pater Noster [poème de Jacques Prévert]
3. Boy Harsher – Love [Soft Science]
4. Farah – Into Eternity [Italians Do It Better]
5. Al Ferox – Leatherface [Dancefloor Killers]
6. Héctor Oaks – No Selves [Fluxus Records]
7. Codex Empire – Fumifugium [aufnahme + wiedergabe]
8. Madben, Rebeka Warrior & Manu Le Malin – Grief, Dance To Death [Kompakt]

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant