2,25 millions de livres sterling vont être versées aux salles de concert britanniques

Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R
Le 27.07.2020, à 14h01
02 MIN LI-
RE
©D.R
Écrit par Emma Buoncristiani
Photo de couverture : ©D.R
Le gouvernement britannique a réservé 2,25 millions de livres d’urgence aux lieux de diffusion de musique. Une aide qui s’inscrit dans le plan de sauvetage de la culture de 1,57 milliard de livres mis en place par le Royaume Unis.

Au début du mois de juillet, le gouvernement britannique annonçait un plan d’urgence de 1,57 milliard de livres à destination des industries des arts, de la culture et du patrimoine, touchées par la pandémie. Une petite part de cette somme va servir à venir en aide aux lieux qui diffusent de la musique, avec en tout 2,25 millions de livres qui leurs sont réservées. La subvention devrait permettre aux établissements, y compris aux boîtes de nuit ayant « un programme de musique en direct important », de bénéficier de 1 000 à 80 000 livres, et ce jusqu’à la fin du mois de septembre.

Afin de pouvoir en bénéficier, les établissements sont invités à s’inscrire sur le site web du Conseil des arts, où tous les détails sont précisés. Les candidatures sont ouvertes depuis le samedi 25 juillet, jusqu’au 8 août prochain. Les décisions relatives aux subventions accordées seront, elles, relayées à partir du 10 août.

« Laissez nous danser »

Cette annonce d’aide arrive en aval du mouvement #LetUsDance (#LaissezNousDanser) lancé par des spectacles, festivals et tournées entières en attente, DJ, producteurs et promoteurs britanniques. Parmi les artistes qui ont suivi le mouvement : Charlotte de Witte, Daniel Avery ou encore le groupe Massive Attack. Ils demandaient que la scène club soit inclue dans le fonds de soutien mis en place par la gouvernement pour la culture. Par le biais du hashtag, les fêtards étaient invités à publier des vidéos datant d’avant la pandémie. Le but : montrer à quel point il est important de ne pas laisser la scène s’évanouir.

En France, le gouvernement a fait savoir vendredi 24 juillet que les discothèques et établissements de nuit recevraient une aide de 50 millions d’euros de fonds publics pour faire face à la crise.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant