1989 : Laurent Garnier, David Guetta racontent les nuits parisiennes

Écrit par Trax Magazine
Le 27.01.2016, à 12h38
02 MIN LI-
RE
Écrit par Trax Magazine
La nuit parisienne a-t-elle changé ? Qui sont les nouveaux clubbers ? Le métier de DJ est-il le même qu’il y a 27 ans ? Une fois de plus, dans un coin d’Internet, nous trouvions par hasard une archive de la chaîne de télé Paris Premiere qui montrait les visages des nuits parisiennes de l’époque, en 1989. Entre David Guetta aux Bains Douches, DJ Molsky à la Java, Albert de Paname à la Nouvelle Eve ou encore Laurent Garnier à la Locomotive (ancienne Machine du Moulin Rouge), pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu (et même pour les autres), effet madeleine de Proust garanti.

Laurent Garnier : “Le public parisien sort pour s’amuser, sort pour danser, mais sort pour se faire voir aussi. Je pense que c’est très important. Ce sont des poseurs, un peu. S’ils n’ont pas entendu un morceaux 500 à la radio, ils ne veulent pas l’entendre en discothèque. Je sais que si je mets des morceaux qu’on entend à la radio, les gens vont s’amuser, et si je mets le tout nouveau morceau de ce même groupe, je vais vider la piste. Donc, pour moi, c’est dur, c’est un public très, très dur.”

   A lire également
Archives : Laurent Garnier sur Canal + en 1997

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant