10 armes secrètes de… Stephan Bodzin + remix de Marc Romboy en exclu

Écrit par Trax Magazine
Le 16.12.2015, à 15h30
02 MIN LI-
RE
Écrit par Trax Magazine
Stephan Bodzin, en charge de la présentation de ses dix armes secrètes, est décidément à la page. Le producteur (et vétéran) allemand, longuement resté dans l’ombre, nous dévoile, à l’occasion de la sortie de l’album de remixes de son LP Powers Of Ten, certains fragments de son propre label, Herzblut Recordings, enfoui parmi nombre de figures de la techno, parmi lesquels Steve Rachmad, Fur Coat et Jon Hopkins. Et en prime, le remix exclusif de Marc Romboy  de son titre “Birth”, inclus dans ce nouvel album de remixes (Powers Of Ten Remixes), qui paraîtra le 18 décembre et comprend notamment les révisions d’Extrawelt, Pan-Pot, Maceo Plex et Shall Ocin. Nous ne pouvions espérer mieux. 


Les 10 armes secrètes de Stephan Bodzin



22:00 – 00:00

  • Stephan Bodzin – Birth (Marc Romboy’s Ode 2 The Children) (Herzblut, 2015)


Une première exclusive : celui-ci est mon opener favori ces derniers temps, un voyage analogique et réellement touchant.

Exclusive premiere: this one’s my favorite opener these days, a very touching and truly analogue journey. 

  • Mono Electric Orchestra Blunt Force Trauma (Max Cooper remix) (Manual Music, 2012)

Max Cooper nous convie à un nouveau trip, comme à son habitude. Mais celui-ci est vraiment spécial, à mes yeux. 

Max Cooper is taking us on a trip, as he always does. But this one’s really special to me. 

00:00 – 02:00

  • Fur Coat – There’s No Time (Hot Creations, 2014)


Celui-ci n’a encore jamais quitté ma caisse. J’ai découvert Fur Coat avec ce titre, et il m’atteint toujours. Et cette driving sequence… Mortel. 

This one never left my crate. I discovered Fur Coat with this track and it’s still moving me, such a driving sequence. Killer. 

  • Luna Semara – Arp Choir (Herzblut, 2015)


Un éblouissant, dingue – et magnifique – cluster d’arpèges, qui instaure une tension sexy et si spéciale.

A stunning mad – and beautiful – cluster of arpeggios is creating this very special and very sexy tension. 

02:00 – 04:00

  • Dream Weapons Moonland (Barnt remix) (Holger, 2015)


La plus belle œuvre de Barnt, jusqu’ici. Elle est faite pour l’écoute, pour la danse, pour être joué, à 10 heures du matin comme à 6 heures de l’après-midi, c’est à vous de choisir. Splendide. 

Barnt’s best work so far. it’s for listening, playing, dancing, 10AM or 6PM, you choose. Brilliant. 

  • Agents of Time Polina (Correspondant, 2014)


Le premier hit d’un de mes producteurs préférés du moment. Il est à jamais dans mon top 20.

The 1st big one of one my favorite producers out there these days. In my all time top 20. 

04:00 – 06:00

  • Oniris – Madness (Astropolis, 2015)


Ceci est la définition de la techno mélodieuse française. Magnifique et pleine de basses. Elle kick et fait rêver. Toute puissante.

This is the definition of French driving melodic techno. Beautiful and bass-heavy. Kicking and dreaming, a mighty one. 

  • Pan-Pot – Sleepless (Stephan Bodzin remix) (Second State Audio, 2015)


Laisse le rythme contrôler ton corps. 

Let the rim control your body. 

06:00 – 08:00

  • Steve Rachmad – Disturbance (Drumcode, 2015)


Un son, des beats essentiels, un arrangement simple. Seuls les vrais maîtres peuvent concevoir de telles armes avec seulement ceci. 

One sound, only essential beats, simple arrangement. Only true masters can create such a weapon out of it. 

  • Moderat – Last Time (Jon Hopkins remix) (Monkeytown, 2014)


Une nouvelle création géniale de Mr. Hopkins, abaissez le pitch de l’original de 148 BPM à 120 BPM et vous verrez ce qu’il se produit. 

Another genius work of Mr. Hopkins, pitch down the original from 148 BPM to 120 BPM and see what happens. 

stephan bodzin

Newsletter

Les actus à ne pas manquer toutes les semaines dans votre boîte mail

article suivant